Dans votre volonté de faire d’un animal de compagnie votre propre coéquipier, vous avez peut-être décidé de postuler au brevet national de maître-chien de recherche et de sauvetage. Ce choix de vous mettre au service des autres vous honore et va vous conduire vers une profession qui ne pourra que vous plaire, tellement elle est prenante, motivante et vous permet de vous sentir utile chaque jour de votre vie.

Une vraie notion de service

Car, il faut avouer que, comme certains s’engagent dans des ONG, vous entrerez dans la vie professionnelle pour vous mettre au service de la recherche des personnes. Que ce soit suite à des événements dramatiques, comme des avalanches, des inondations, des tremblements de terre ou de simples disparitions de personnes pour toute autre raison, vous allez vraiment exercer un métier où, chaque jour, vous vous sentirez utile. Ce brevet national de maître-chien de recherche et de sauvetage vous ouvre les portes d’une véritable vocation, bien plus que d’une simple profession. Car le sauvetage, qu’il soit en mer, en montagne ou dans n’importe quels décombres nécessite une abnégation sans faille, aussi bien de la part du chien que du maître. Vous pourrez être, alors, confronté à des issues heureuses, ou parfois douloureuses, mieux vaut être préparé à tous les cas de figure.

Faire corps avec son chien

Le brevet national de maître-chien de recherche et de sauvetage, comme toutes les formations d’agent cynophile, a pour but de lier les performances de l’homme et de l’animal, les habituer à travailler ensemble. Formation du maître, dressage du chien, renforcement des liens entre eux, sont quelques-uns des nombreux bénéfices qui sortiront de ce temps passé dans l’un des centres spécialisés.

Les conditions prérequises

Avant de passer un brevet national de maître-chien de recherche et de sauvetage un certain niveau d’éducation est nécessaire. Si, pour un maître-chien traditionnel, le niveau 3ème suffit, il vous faudra, ici, un niveau Bac avant de vous inscrire à ces formations. Il vous sera également demandé de disposer d’un casier judiciaire qui reste vierge et d’être détenteur d’un Permis de conduire de type B.

Les brevets nationaux

Le brevet national de maître-chien de recherche et de sauvetage est un diplôme adapté pour devenir maître-chien de recherche et de sauvetage. Ce diplôme dépend directement du Ministère de la Défense et de l’Intérieur. Il existe quatre brevets nationaux de ce type, correspondants à quatre spécialisations quelque peu différentes au sein du corps de métier :

  • maître-chien d’avalanche ;
  • maître-chien de recherche et sauvetage des personnes égarées ;
  • maître-chien de recherche et sauvetage en décombres ;
  • maître-chien sauveteur aquatique.

Sachez qu’au sein de la police, de la gendarmerie et de l’armée, les maîtres-chiens sont formés lorsqu’ils le souhaitent, qu’ils sont déjà en poste depuis au moins 2 ans (après avoir obtenu les concours d’entrée), et qu’ils possèdent le grade adéquat.

Share