Pour postuler à la fonction d’agent de sûreté aéroportuaire, vous devez disposer d’une formation adaptée, ou vous y inscrire par le biais de la société qui vous a recruté. Mais comment choisir cette formation, quelles sont les conditions requises pour être retenu et où l’effectuer, sont quelques-unes des questions que vous pouvez vous poser.

Guide vidéo pour devenir agent de sûreté aéroportuaire

Un titre mais diverses fonctions

Si le titre d’agent de sûreté aéroportuaire est unique, il regroupe, pourtant, de nombreux postes. Si leur atout premier est, effectivement, la sécurité, ils peuvent se décliner, dans un premier temps, au niveau des bagages, du fret, du courrier, mais aussi des personnes. En outre, si certains agents sont directement en poste au niveau des services d’embarquement, d’autres le sont sur les parkings ou à la surveillance des abords ou de l’aéroport en lui-même.

Les qualités requises

Vous avez choisi de vous diriger vers ce métier ? Certainement par le goût du contact et l’envie de sécurité qui vous offrira la possibilité de vous rendre utile auprès de vos concitoyens.

Aussi, parmi les qualités nécessaires à l’exercice de cette profession, ce goût du contact est-il particulièrement recommandé. Comme est tout autant recommandé l’envie du travail en équipe et votre capacité à œuvrer sur des sites réputés sensibles. Sachez aussi qu’il peut vous être demandé de travailler de nuit.

Les conditions d’habilitation

Cette fonction n’est, bien sûr, pas ouverte à tout le monde. Votre nationalité française sera demandée mais aussi, et surtout, est épluché votre casier judiciaire, sur les fichiers d’infraction (STIC) et sur le système judiciaire (JUDEX). Ce sont des conditions préalables à l’obtention de votre carte professionnelle. Ensuite, vous devrez justifier, au choix, d’une expérience minimum de 1607 heures ou de l’obtention d’un diplôme adapté appelé Certificat de Qualification Professionnelle d’Agent de Sûreté Aéroportuaire.

A quel moment effectuer une formation ?

A la suite du cursus scolaire, il est possible d’enchaîner sur des formations de type CAP et BAC PRO (en formation de longue durée) ou bien de se diriger vers le Certificat de Qualification Professionnelle (formation sur 1 mois). Ces formations pourront également être entamée en cours de carrière, dans le cadre de la formation continue par exemple.

Quel organisme peut vous former ?

Entre les établissements classiques, tels que ceux régis par l’Education Nationale ou les organismes privés, bien des portes peuvent s’ouvrir. Parmi ces organismes privés, Thésée Formation dispose de professionnels de l’enseignement qui sauront vous transmettre les connaissances et les valeurs de la profession que vous souhaitez exercer.

Des lieux d’exercice variés

Votre formation d’agent de sûreté aéroportuaire va vous permettre d’exercer dans de nombreuses zones. En effet, vous pourrez tout aussi bien être en charge de la sécurité des zones de parking que des zones d’embarquement. De même, il pourra vous être proposé de prendre un poste en zone d’accueil ou encore au niveau du fret. L’aéroport vous offre un panel de possibilités professionnelles vaste et varié.

Le coût de la formation

Le coût de la formation pour devenir agent de sûreté aéroportuaire peut sensiblement varier d’un organisme à un autre. Sur simple demande de votre part, My Security Job peut vous apporter des réponses intéressantes. Un simple appel vous permettra de connaître, non seulement le coût de la formation, mais aussi les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Share