La sécurité est un élément majeur de notre société. C’est donc un métier plein d’avenir. Il faut, en effet, parler de métier car, contrairement à certaines idées reçues, on ne s’improvise pas dans le gardiennage ou le surveillance sans un minimum de bagages.

Si des études peuvent déboucher sur cette profession, des diplômes peuvent aussi s’acquérir par la formation. Aussi, pourquoi ne pas bénéficier du compte personnel de formation pour le financer ?

Rappel sur le compte personnel de formation

Avant de définir les droits d’accès à la formation via le compte personnel, il faut, tout d’abord, rappeler ce qu’est ce compte. Créé en 2013, il permet aux salariés de cumuler des crédits d’heures au fil des années à raison de 24 heures par an jusqu’à un palier de 120 heures puis de 12 heures annuelles avant d’atteindre le plafond de 150 heures.

Ces heures pourront ensuite, que ce soit durant leur carrière ou lors de période de chômage, permettre aux demandeurs de suivre une formation, dans le domaine de la sécurité par exemple.

devenez-agent-de-securité-cta

Le conseiller spécialisé : un atout à ne pas négliger

Afin de mettre en place un projet de formation adapté non seulement à ses attentes mais aussi à la réalité du marché du travail, il est possible de se faire épauler par un conseiller en évolution professionnelle.

Son expertise en termes d’évolution peut permettre d’envisager bien des cas de figure avant de prendre une décision. En outre, il sera à même d’aider à la création du projet depuis sa création jusqu’à son financement.

Par ailleurs, il rappellera que ce financement peut englober la formation ainsi que les éventuels frais annexes tels que les repas, l’hébergement ou encore les transports et la garde des proches dépendants (enfants, parents).

Le financement des formations de sécurité pour les salariés

Ainsi, les salariés disposent d’un compte personnel de formation qu’ils peuvent, selon leur gré et leur plan de carrière, utiliser à leur envie. Ce compte peut donc servir dans le cadre de formations sur la sécurité et financer tout ou partie de cette formation.

Selon les cas, divers organismes peuvent, alors, prendre les frais à leur charge : l’organisme paritaire collecteur agréé auquel est affiliée l’entreprise, ou l’entreprise elle-même si c’est elle qui gère cette contribution, en interne. Les représentants du personnel ou le service des ressources humaines seront à même de vous renseigner.

Le financement des formations de sécurité pour les demandeurs d’emploi

Dans le cas de demandeurs d’emploi, il ne peut y avoir, bien sûr, d’entreprise qui intervient, la tâche en reviendra donc à Pôle Emploi ou à la Région.

Les aides complémentaires pour accéder à la formation

Si le nombre d’heures en votre possession est insuffisant, en quantité ou en valeur financière, vous pouvez, soit chercher une formation moins onéreuse, soit attendre de disposer d’un nombre supplémentaire d’heures, soit financer par vous-même le complément, ou encore vous adresser à votre employeur pour le faire participer à votre projet. Selon les cas, les formations peuvent être financées à coût réel ou à montant plafonné.

Share