S’il est, bien sûr, tout à fait possible de financer par soi-même un Certificat de Qualification Professionnelle, il serait dommage de ne pas bénéficier des aides auxquelles vous pouvez avoir droit.

Entre Région, Pôle Emploi, compte personnel de formation ou taux de prêts bancaires préférentiels, différentes options peuvent être retenues.

Généralités sur le Certificat de Qualification Professionnelle

Proposé par de nombreux centres de formation, le Certificat de Qualification Professionnelle est un diplôme construit “sur mesure” pour les branches professionnelles concernées. Il faut savoir que celui-ci n’est pas validé par l’Education Nationale mais qu’il est, cependant, reconnu par ces branches professionnelles.

Le Conseil régional

Le Conseil régional propose, chaque année, un Programme régional des formations professionnelles. Il offre aux demandeurs d’emploi, sans conditions d’âge, de financer tout ou partie d’un CQP, lors de la signature d’une convention de formation.

Autre possibilité pour les demandeurs d’emploi, à condition qu’ils soient inscrits depuis moins de deux ans, et les moins de 25 ans non scolarisés depuis plus d’un an, le chèque formation. Les 18 à 25 ans peuvent bénéficier, quant à eux, du chèque 2ème chance ou encore du fond départemental d’aide aux jeunes.

Dans tous ces cas, il suffit de déposer un dossier auprès de son Conseil régional ou de la Mission Locale dont on dépend.

devenez-agent-de-securité-cta

Pôle Emploi

Des dispositifs ont été mis en place pour les demandeurs d’emploi afin qu’ils puissent avoir accès à la formation et favoriser leur retour à l’emploi. Ce sera le cas, par exemple, après validation par un conseiller Pôle Emploi, du Plan d’Aide de Retour à l’Emploi ou du Projet d’Action Personnalisé. Pour les demandeurs non indemnisés, de nombreuses aides viennent compléter le champ des possibilités : Action de Formation Préalable au Recrutement, Contrat d’Accompagnement à l’Emploi, Contrat Initiative Emploi, Contrat de Professionnalisation, Congé Individuel de Formation. Les conseillers Pôle Emploi sauront vous guider vers celle qui sera la plus appropriée à votre demande. Sachant que Pôle Emploi peut, en outre, vous faire profiter d’une aide individuelle à la formation.

Le compte personnel de formation

Les personnes salariées ou les demandeurs d’emploi auront, aussi, la possibilité d’utiliser le crédit d’heures obtenu au cours de leur activité professionnelle. Le compte personnel de formation ouvre, ainsi, droit à un crédit de 24 heures par an les premières années puis de 12 heures annuelles jusqu’à atteindre un plafond de 150 heures cumulées.

Le compte personnel de formation

Si votre compte personnel de formation n’est pas approvisionné ou insuffisant pour financer cette formation, il vous reste toujours la possibilité de négocier avec votre actuel ou futur employeur afin qu’il vous fasse, néanmoins, profiter de cette professionnalisation qui lui sera bénéfique, tout autant qu’à vous.

Les banques

Si aucun de ces dispositifs ne pouvaient correspondre à votre cas personnel ou, plus précisément, si ces aides ne suffisaient pas à financer votre projet de formation, sachez qu’il est toujours possible de faire appel à un prêt bancaire. D’autant que certains organismes formateurs peuvent vous mettre en relation avec des partenaires auprès desquels ils ont négocié des taux préférentiels et des remboursements étalés en fonction de votre futur emploi.

Share