Se diriger vers une formation d’agent de sûreté aéroportuaire, c’est déjà faire un choix professionnel. Quel est plus précisément ce métier, quelles qualités sont attendues, quels sont les impératifs et les intérêts, qui pourra vous former ? Des informations vont répondre à ces interrogations dans les lignes qui suivent.

Guide vidéo pour devenir agent de sûreté aéroportuaire

Qu’est-ce qu’un agent de sûreté aéroportuaire ?

Devenir agent de sûreté aéroportuaire c’est, bien sûr, veiller à la protection des passagers et des personnels (navigants et au sol) dans la zone aéroportuaire. Ses différentes missions sont basées sur le contrôle, que ce soit celui des personnes elles-mêmes ou de leurs bagages en cabine. Il est posté au niveau des espaces de contrôle, avant l’accès aux pistes, ou au niveau des sas dans le cas des correspondances. Il pourra s’appuyer sur des outils logistiques tels que le magnétomètre et le scanner.

Les qualités requises

Avant de suivre une formation agent sûreté aéroportuaire, il est important de s’interroger sur ses propres qualités. Si vous êtes à la fois ponctuel, rigoureux et que vous avez une excellente présentation, alors, vous pourrez vous conformer aux besoins des horaires décalés, du travail en week-end et jours fériés ainsi qu’au port de l’uniforme. Votre capacité à conserver une bonne concentration ainsi qu’une parfaite maîtrise de vous-même sont aussi des aspects à prendre en compte. Bien entendu, il vous faudra posséder une condition physique optimale puisque vous devrez être en station debout sur de longues périodes. Enfin, avoir le sens du service, s’exprimer dans un bon français et avoir, en plus, des notions en anglais, vous permettront de tenir votre poste dans les meilleures conditions possibles.

Les impératifs du métier

Afin de prétendre à un poste, il vous faudra tout d’abord suivre une formation sûreté aéroportuaire adaptée. En effet, depuis 2013, les agents de sûreté doivent être certifiés en sûreté de l’aviation civile et être titulaires d’un CQP ASA des entreprises aéroportuaires. Ces diplômes permettent l’obtention de la carte professionnelle autorisant la pratique d’un tel métier. C’est d’ailleurs le Procureur de la République et le Préfet qui délivrent le badge aéroportuaire et les agrémentations particulières.

Les intérêts du métiers

Suivre cette formation d’agent sûreté aéroportuaire, c’est s’ouvrir des portes vers un poste aux multiples intérêts. En effet, travailler dans un environnement aéroportuaire vous offrira des contacts avec des personnes venant de tous horizons, de tous pays et ce, que ce soit avec le personnel ou le public. La diversité des missions est, elle aussi, un véritable avantage. Pouvoir varier les tâches à accomplir tout au long de la journée peut se révéler un sérieux point fort pour qui aime être en mouvement permanent.

Un organisme formateur à la hauteur

Pour accéder à une telle formation agent de sûreté aéroportuaire, vous pourrez vous tourner, par exemple, vers Thésée Formation. Dotés de cours totalement adaptés à ce type d’enseignement, ils vous dispenseront toutes les connaissances théoriques et pratiques qu’il vous faudra ensuite appliquer dans votre fonction.  D’ailleurs, votre carrière pourra évoluer au fil de votre ancienneté. Vous pourrez commencer en tant qu’ASA, avec un salaire de 1.500 à 1.700 euros brut, et franchir les échelons peu à peu.

Share