Parmi toutes les options disponibles pour devenir maître chien, l’exercice de cette profession au sein du corps des sapeurs pompiers en attirera certains. Certainement parce que, autant que travailler avec leur animal, ils ont dans l’idée, depuis leur plus tendre enfance, de devenir pompier. Toutefois, il faut en passer par la particularité d’une formation cynophile pompier ou du moins, celle de ce métier enrichissant mais exigeant. On ne se lance pas dans ce type de carrière sans en connaître les pré-requis et ce à quoi vous vous engagez. Lisez ce qui suit pour le savoir.

Avant tout un sapeur pompier

Car un agent de sécurité cynophile, ou conducteur cynophile dans ce corps de métier, est tout d’abord un sapeur pompier, ce sera l’une des premières particularités d’une formation cynophile pompier. Aussi, pour exercer ce rôle, dans la fonction publique, il faut, en premier lieu, être fonctionnaire actif avant de postuler à une telle formation. Après, bien sûr, l’amour des animaux est une constante de tous les agents cynophiles, pour les pompiers comme pour les autres, gendarmes, douaniers, ou employés dans le civil.

Le profil du poste

Si la formation de base est identique, le profil du poste d’agent de sécurité cynophile chez les sapeurs pompiers sera quelque peu différent. La sécurité dans le domaine préventif n’est pas franchement le domaine d’intervention de cette prévention, si ce n’est lors de réunions d’information ou de manoeuvres. Ici, il sera beaucoup plus question de recherche de personnes que de détection de drogue, par exemple. Recherche sur des terrains différents : campagne, montagne, mer, avalanches, etc. Ou de détection de départ d’incendie. Par contre, l’unité homme + animal reste la même, le soin, l’éducation et l’étude des réactions du chien aussi. La particularité d’une formation cynophile pompier sera de mettre l’accent sur le pistage et la détection plus que sur l’attaque ou la défense d’un périmètre.

Les qualités requises

C’était l’une des réflexions du début de cet article. Un conducteur cynophile chez les pompiers est un sapeur pompier avant tout. Il travaille aussi en équipe et intervient sur les secours. C’est-à-dire qu’il peut être appelé à tout moment et n’aura pas forcément des horaires fixes comme pourrait l’avoir un agent de sécurité étant affecté à la garde d’un site. Et une autre particularité de cette profession de maître chien dans ce métier de la sécurité civile sera la dureté qui peut être son quotidien. Rechercher des personnes qui, souvent, sont retrouvées décédées n’est pas de tout repos pour le mental et il n’est pas toujours évident de conserver un détachement suffisant.

La formation à effectuer

La formation à effectuer sera d’agent cynophile spécialisé en détection, particularité d’une formation cynophile pompier. Car c’est bien là le coeur du métier qui nécessite donc d’être déjà sapeur pompier, de nationalité française, âgé de 18 à 25 ans, de mesurer au moins 1,60 m, de niveau BEPC ou 3 ans comme pompier volontaire auparavant, et répondre aux aptitudes physiques.

Share