Un chien d’intervention sapeur-pompier travaille en duo avec un conducteur cynophile, au sein d’une brigade. Grâce à ses aptitudes physiques et olfactives, le chien est en mesure de suivre les traces de personnes recherchées et de prévenir les sapeurs-pompiers pour qu’ils puissent intervenir le plus rapidement possible. Ils aident notamment à retrouver des victimes ensevelies sous des décombres, mais également lorsque des personnes s’égarent ou disparaissent en forêt. Quelles races de chien sont utilisées par les Pompiers est donc le thème de cet article.

L’unité cynophile des sapeurs-pompiers

Avant de préciser quelles races de chien sont utilisées par les Pompiers, il faut savoir que, au sein de la brigade des sapeurs-pompiers, les chiens d’intervention et les conducteurs cynophiles font partie d’une équipe cynotechnique ou chiens et maîtres-chiens sont formés pour intervenir pour du pistage, du questage, ou sur des décombres. Leur formation implique obligatoirement un apprentissage en sauvetage déblaiement. Pour faire partie de la liste opérationnelle d’une unité cynotechnique, une équipe chien/conducteur doit notamment avoir suivi, au cours des 12 mois précédents : 180 heures de formation pour le maintien et le perfectionnement des acquis, ainsi que 8 heures d’entraînement avec l’unité de sauvetage-déblaiement.

Les spécificités du chien utilisé par les pompiers

Si le recrutement des conducteurs cynophiles est exigeant, celui des chiens d’intervention l’est tout autant. Les critères de sélection inclut leurs aptitudes physiques et olfactives, ainsi que leurs qualités morphologiques. La race canine est également l’un des critères à prendre en compte. Les races de chien utilisées par les Pompiers sont généralement les chiens de berger (belge, allemand, ou hollandais). Chaque conducteur cynophile est propriétaire de son chien : il en est responsable sur le terrain lors d’une intervention, mais également le reste du temps. Il s’occupe donc de son hébergement, de son entraînement, etc.

La formation du chien d’intervention

Les formations cynophiles dépendent du domaine de spécialisation pour lequel le conducteur cynophile, mais également son chien d’intervention, sont formés. La formation initiale, puis la formation continue, permettent de développer les facultés physiques et olfactives du chien, tout en entretenant sa relation avec son maître-chien, pour une meilleure efficacité sur le terrain. Quelle que soit la race de chien utilisée par les pompiers, le dressage se base toujours sur l’obéissance envers le conducteur, leur relation, ainsi que l’apprentissage par le jeu. En effet, le chien est dressé de telle façon qu’il apprend à identifier et suivre des odeurs pour faire plaisir à son maître. Il sait également comment lui signaler qu’il a trouvé quelque chose. Tout cela, est pour lui un jeu.

Le choix du chien

Dans les équipes cynophiles, les chiens sont choisis selon le type d’intervention auquel ils sont destinés. Les races de chien utilisées par les Pompiers sont donc les chiens de berger (belge, allemand, ou hollandais), mais d’autres races de chien peuvent être privilégiées dans la gendarmerie, la police nationale, dans la sécurité civile, ou aéroportuaire, dans les régions montagneuses, maritimes, pour la protection de biens ou de personnes, lors de festivals musicaux, ou de grands événements, etc.

Share