L’utilisation des chiens d’intervention s’est largement développée et la prise en compte des aptitudes olfactives et sensorielles des chiens permettent aux équipes de secours de travailler plus ou moins différemment afin de localiser le plus rapidement possible des personnes ensevelies sous des décombres, par exemple. Cependant, ces chiens d’intervention doivent être entraînés et accompagnés de leur maître à tout moment. La relation à créer et à entretenir entre ces deux membres d’une même équipe se fait et se développe notamment grâce à une formation maître-chien en sécurité civile. Évaluer la situation et les risques permet aux maîtres-chiens de déterminer les actions d’assistance et de secours qu’ils peuvent effectuer pour venir en aide aux personnes en cas de sinistre.

En quoi consiste le métier de maître-chien sécurité civile ?

Le maître-chien sécurité civile est amené à participer aux interventions de secours et d’assistance aux victimes lors d’un sinistre, d’un risque naturel ou technologique, lors d’un péril… dès lors que la sécurité publique, ainsi que les biens et les patrimoines sont menacés. Il opère en fonction des normes de sécurité, il priorise et agit ainsi en fonction des impératifs d’urgence. Selon ses compétences, le maître-chien sécurité civile peut être amené à coordonner une équipe. Il peut également agir en cas de prévention des risques. Afin d’exercer son métier, il doit, avant toute chose, suivre une formation maître-chien sécurité civile.

Conditions de travail

Les conditions de travail varient selon le lieu et le type d’intervention à laquelle le maître-chien participe. Il peut être amené à travailler le week-end, les jours fériés, de nuit et est soumis à des astreintes. Un uniforme (casque, tenue pour se protéger du feu, appareil respiratoire…) est requis selon le lieu et le type d’intervention. Le maître-chien en sécurité civile exerce son métier au sein des services incendie ou secours, aussi bien dans les entreprises que pour l’armée. Il peut parfois être amené à travailler loin de son domicile pendant plusieurs mois.

Compétences requises

Le maître-chien en sécurité civile doit être en mesure d’utiliser du matériel de soin, des appareils de réanimation, des équipements de sécurité et de protection. Il doit connaître et respecter les normes de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement, de sécurité incendie, mais également les techniques de lutte contre les incendies, de prévention des pollutions et des avalanches, des procédures de décontamination, etc. Bien entendu, suite à sa formation, le maître-chien en sécurité civile est un expert en techniques cynophiles et il entretient une excellente relation avec son chien d’intervention pour être en mesure de réagir efficacement, et en toute sécurité, sur le terrain, quelles que soient les conditions d’intervention.

Quelle formation ?

La formation à suivre pour exercer le métier de maître-chien sécurité civile est l’obtention d’un diplôme comme le CAP ou le BEP, voire un BTS ou un DUT, à combiner avec une formation en secourisme (attestation, certificat de premier secours, brevet de pisteur-secouriste, etc.). Les compétences requises sont d’être en bonne condition physique et, éventuellement, dans certains cas, d’avoir des habilitations électriques.

Share