Il est de plus en plus fréquent, de nos jours, de croiser des agents de sécurité issus de la gent féminine. Ce secteur de d’activité originellement exclusivement occupé par les hommes s’est effectivement ouvert peu à peu aux femmes qui sont, d’ailleurs, reconnues comme étant aussi efficaces, voire même plus disciplinées dans ce domaine. Ainsi, au même titre que les hommes, des femmes jouent un rôle dans le cadre de la sécurité des bâtiments, des biens et des personnes. Devenir agent de sécurité femme n’est donc pas impossible, c’est ce que nous allons voir dans les lignes qui suivent.

Les qualités requises pour devenir agent de sécurité

Devenir agent de sécurité femme nécessite de disposer de certaines qualités. Il faudra notamment savoir faire preuve de patience, avoir un tempérament calme, être sociable et responsable, disposer d’une excellente forme physique, être mobile et enfin être capable de s’exprimer correctement tant à l’écrit qu’à l’oral.

Pour devenir agent de sécurité femme, vous serez majeur et présenterez un casier judiciaire vierge.

Les métiers de la sécurité ouverts aux femmes

Devenir agent de sécurité femme peut porter sur de nombreux métiers. Effectivement, ce domaine offre différentes ouvertures pour travailler seul ou en équipe, voire en binôme avec un chien.

  • Sécurité incendie : Devenir agent de sécurité femme dans ce domaine implique de passer le SSIAP (Service de Sécurité Incendie et d’Assistance aux Personnes). En outre, une mise à niveau doit être effectuée tous les 3 ans. Le SSIAP dispose de 3 niveaux qui impliquent des responsabilités différentes. Ainsi, de l’agent de sécurité incendie (SSIAP 1) au chef de service de sécurité incendie (SSIAP 3), en passant par chef d’équipe de sécurité Incendie (SSIAP 2) les missions de chacun de ces postes sont précisées dans l’arrêté du 2 mai 2005 modifié le 22 décembre 2008. Parmi les principales missions, on retrouve : prévention des incendies, évacuation du public, intervention précoce face aux incendies, assistance à personnes, management de l’équipe de sécurité, prévision technique encadrée par les règlements de sécurité, formation du personnel en matière de sécurité contre l’incendie, suivi des obligations de contrôle et d’entretien, etc.
  • Prévention et sécurité : Par le biais d’un CQP APS, devenir agent de sécurité femme impliquera d’autres notions que celles vues dans le SSIAP. En effet, cette fois, l’objectif est d’assurer la prévention et la sécurité des personnes et/ou des lieux. Avec ce type de diplôme, il est possible de travailler sur de nombreux sites qu’ils soient industriels (entrepôts, zones d’activités), commerciaux (bureaux, magasins), stratégiques (sites militaires, plateforme portuaire, événementiel) ou sensibles (usines Sévéso, centrales nucléaires) et même privés.
  • Télésurveillance : Devenir agent de sécurité femme peut également consister en des missions d’opérateur en télésurveillance. Véritable pilier de la sécurité, vous avez alors comme rôle d’effectuer la surveillance via vos écrans et de déclencher les interventions nécessaires en cas de danger ou d’intrusion. Cela peut aussi bien viser des sites privés que des sites professionnels pour lesquels il est alors important d’être en mesure de prendre les bonnes décisions dans l’urgence. Parmi les facultés attendues, il faudra notamment être capable de maintenir son attention sur de longues périodes, être prêt à travailler de jour comme de nuit n’importe quel jour de la semaine et du week-end, faire preuve d’une moralité exemplaire (respect de la législation, confidentialité, etc.), savoir analyser une multitude d’informations via les écrans, savoir gérer son stress, être rigoureux, etc.
  • Maître chien : Dans certains cas, vous pouvez également décider de devenir agent de sécurité femme en étant accompagnée de votre chien. Vous serez alors agent cynophile et aurez pour objectif de surveiller et de sécuriser les lieux. Ce sont alors l’agent et son chien qui doivent être spécialement formés dans un centre agréé par le CNAPS. Un entraînement régulier leur permettra de rester opérationnels et efficaces. En termes de missions, elles se révèlent très variées avec par exemple : le gardiennage, la détection d’explosif, la recherche de personnes, la détection de stupéfiants… Pour réussir dans ce domaine, si le bon contact avec le chien est indispensable, il faudra aussi, par exemple, faire preuve de sang-froid face aux situations (mais aussi pour gérer les réactions de son chien) et disposer d’une condition physique de très bonne qualité.

Quelques témoignages

Si comme d’autres vous avez pour ambition de devenir agent de sécurité femme, voici quelques témoignages qui pourront peut-être venir vous conforter dans votre projet.

Samia qui travaille en tant qu’agent de sécurité dans le métro explique qu’elle avait souhaité embrasser ce métier car elle avait des amis qui y oeuvraient et que le métier l’attirait. Face à la réaction du public, elle déclare que “les voyageurs sont étonnés mais généralement ravis. Surtout les voyageurs masculins, heureux de voir des femmes agents. Et les femmes se sentent rassurées, en confiance. En cas de conflit, une femme réagit mieux, elle va moins s’énerver et donner davantage force au dialogue.”

Devenir agent de sécurité femme ou homme nécessite certaines qualités telles que d’avoir le sens de l’écoute, de savoir anticiper les situations, d’être fin psychologue ou encore d’être capable de respecter les autres sans pour autant perdre en fermeté. Il faut pouvoir rassurer le public et le guider tout en assistant les différentes autorités compétentes en fonction des cas (pompiers, gendarmerie…).

Si vous aussi, à la lecture de cet article, votre souhait de devenir agent de sécurité femme vous semble une évidence, n’hésitez pas à vous mettre en relation avec le service d’accueil du centre Thésée Formation, un des piliers de la formation dans le domaine de la sécurité. Nous mettrons un point d’honneur à vous présenter les différentes options possibles et à vous apporter toutes les réponses aux questions que vous pourriez vous poser avant de vous lancer dans l’aventure.

Share