Pour assurer la surveillance et la protection de toutes et de tous, les métiers en sécurité ou en sûreté sont nombreux, et peuvent être pratiqués autant dans les services publics qu’au sein de sociétés privées. Ils demandent tous une grande disponibilité et de la rigueur. Il faut travailler 7 jours sur 7, de jour comme de nuit, parfois dans des circonstances très difficiles.

NB : Avant de continuer à lire cet article!

Notez que vous pouvez faire appel à nous afin de vous former ( sans que vous n’ayez à payer )  aux métiers de la sécurité privée et obtenir un emploi rapidement. Pour ce faire cliquez sur l’une des options ci-dessous :

Agent/e de prévention et de sécurité

L’agent/e de prévention et de sécurité pratique un des métiers en sécurité ou en sûreté les plus répandus de nos jours. Son rôle premier est d’assurer la protection dans les structures accueillant du public, mais également de veiller sur des marchandises, des locaux industriels ou des équipements techniques. Il est en charge de faire appliquer le règlement et les consignes de l’établissement qu’il surveille. A un poste fixe ou en effectuant des rondes, il prévient et décourage les actes de malveillance comme des vols, des dégradations ou tout autre acte d’incivilité. Il ne peut faire appliquer la loi, et s’il constate un incident, il doit rédiger un compte-rendu et le signaler aux forces de l’ordre si nécessaire.

Agent/e de sûreté ferroviaire

Un agent de sûreté ferroviaire est assermenté, possède un port d’arme et un uniforme, et travaille en équipe pour assurer la protection des voyageurs dans les gares, comme dans les trains. Il veille aussi sur les installations et les équipements de la SNCF. Il patrouille pour prévenir les agressions et les actes de malveillance. Son rôle est essentiellement de surveiller, de rassurer et de dissuader. Il peut aussi intervenir en cas d’incident, contrôler les billets de transport, ou même immobiliser un délinquant pour le remettre aux forces de l’ordre.

Agent/e de sûreté aéroportuaire

L’agent/e de sûreté aéroportuaire fait partie intégrante des corps de métiers en sécurité ou en sûreté. Il assure la sécurité de tous au sein des aéroports, que ce soit les voyageurs, les équipages, les bagages, ou même les personnels au sol. Il contrôle les avions et les équipes de bord, accueille les passagers et contrôle leurs billets et identités. Il fait également passer les usagers sous un portique de détection métallique et inspecte les bagages à main. Il effectue des rondes dans tout l’aéroport afin de prévenir un éventuel incident.

Maître-chien de la fonction publique (Sécurité Intérieure et Défense)

La gendarmerie nationale, l’armée de terre, de l’air, la marine et la police assurent directement la formation de maîtres-chiens à leurs sous-officiers en fonction de leurs besoins. Les postes proposés chaque année sont très peu nombreux :

  • Au sein de l’armée de l’air : Maître-chien parachutiste de l’air, Équipier maître-chien, Équipier maître-chien de l’air
  • Au sein de l’armée de terre : Chef d’équipe maître-chien, Maître-chien
  • Au sein de la police : Policier maître-chien
  • Au sein de la gendarmerie : Gendarme maître-chien (sous-officier)
  • Au sein des sapeurs-pompiers : Conducteur cynotechnique

Maître-chien pour le secteur privé

La mission première du maître-chien est l’éducation. Dans le secteur privé, parfois appelé agent cynophile, il doit dresser l’animal à réagir à des ordres spécifiques pour qu’il puisse mener à bien des opérations aussi diverses que variées : sauvetage, défense, sécurité, dissuasion, protection et surveillance.

Convoyeur/euse de fonds

Les convoyeurs de fonds ont pour principale mission d’assurer le chargement, le transfert et l’approvisionnement de biens précieux de natures diverses : billets de banque, bijoux, etc… Ils doivent les protéger contre toutes tentatives de braquage. Ils font partis des métiers en sécurité ou en sûreté risqués, car exposés à des situations parfois dangereuses. Ils se déplacent à bord de véhicules blindés équipés d’un gilet par balle, d’une radio et d’un GPS. Ils sont titulaires d’un port d’arme uniquement dans le cadre de leurs missions.

Sapeur-pompier

Les sapeurs-pompiers sont sur tous les fronts : évacuer des personnes en danger, prendre en charge des accidentés de la route, lutter contre les incendies, administrer les premiers soins à des blessés à leur domicile ou dans l’espace public, créer un périmètre de sécurité autour d’un accident, etc… La plupart des sapeurs-pompiers sont des fonctionnaires territoriaux. Les marins-pompiers de Marseille sont des militaires de la Marine nationale et les sapeurs-pompiers de Paris des militaires de l’armée de terre.

Ingénieur/e sûreté nucléaire

L’ingénieur/e sûreté nucléaire veille à ce que toutes les dispositions soient prises pour garantir la sûreté des installations et prévenir les incidents dans une centrale nucléaire. Il évalue les besoins pour assurer une sécurité maximale et détecte toutes les situations à risque qui pourraient survenir. Il a en charge la sécurité des personnels comme des équipements.

Gardien/ne de police municipale

Parmi les métiers en sécurité ou en sûreté, on trouve le métier de gardien/ne de police municipale. Il est placé sous l’autorité du maire, assure le maintien de l’ordre public et veille à la protection des bien et des personnes.

Gardien/ne de la paix

Agent de la police nationale, le gardien de la paix assure la protection des biens et des personnes, et le maintien de l’ordre public. Il effectue des missions de contrôle et de surveillance. En fonction de son affectation, il peut intervenir dans les commissariats ou sur la voie publique. Il est sous l’autorité de lieutenants et de commissaires de police.

Officier/ère de police

Le métier d’officier/ère de police a bien sa place dans cette liste de métiers en sécurité ou en sûreté. Fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, l’officier de police a pour rôle premier de mener des enquêtes. C’est un professionnel de terrain qui a aussi pour mission de surveiller et de renseigner. Placé sous les ordres d’un commissaire, il encadre une équipe de gardiens de la paix pour mener les investigations, les interrogatoires, les filatures et les interpellations nécessaires pour résoudre une affaire.

Sous-officier/ère de la gendarmerie nationale – Gendarme

Le sous-officier de gendarmerie est un militaire au service de l’État et des citoyens. Ce professionnel de la sécurité peut se spécialiser dans des domaines variés : police judiciaire, sécurité routière, membre du GIGN, etc… Dynamique, au service du public, il sert dans des unités variées, sur le territoire national comme à l’étranger.

Officier de la gendarmerie nationale

Cadre supérieur de la gendarmerie nationale, l’officier est un décideur opérationnel qui met ses compétences au service du public. Il évolue tout au long de sa carrière, occupant des postes à responsabilités très variées. Il exerce dans un premier temps une fonction de commandement dans l’une des cinq dominantes opérationnelles :

  • Maintien de l’ordre/défense
  • Sécurité publique générale
  • Sécurité routière
  • Police judiciaire
  • Formations spécialisées

Être officier de la gendarmerie nationale fait partie des métiers en sécurité ou en sûreté confrontés à la violence, à la détresse et au danger.

Commissaire de police

A la tête d’un commissariat ou d’un service spécialisé, le commissaire de police est sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et occupe un poste à hautes responsabilités. Il dirige et encadre ses subalternes. Il supervise toutes les opérations de son service et coordonne l’action des enquêteurs sur le terrain. Il fixe le cap et décide des missions à conduire pour atteindre les objectifs fixés par le ministre. La loi lui confère également les attributs de magistrats, et ils ont un statut d’officier de police judiciaire.

Expert/e en sécurité informatique

L’expert en sécurité informatique a pour missions de protéger les données de l’organisation qui l’emploie. Ce poste est parfois nommé RSSI, responsable de la sécurité des systèmes d’information. Il garantit la sécurité, la disponibilité et l’intégrité du système d’information et des données. Il doit mener une lutte sans merci contre les virus et les tentatives d’intrusion des pirates informatiques (hackers) dans les systèmes, les réseaux internet et intranet.

La demande et le recrutement d’agents pour les métiers en sécurité ou en sûreté vont croissants de nos jours, et sont de plus en plus sollicités. Vous pourrez trouver sur My Security Job des informations sur ces différentes activités.

Share