L’utilisation des chiens d’intervention par la brigade cynophile pompier se développe considérablement depuis plusieurs années pour mener à bien des missions de recherche de personnes ensevelies sous des décombres suite à une catastrophe (incendie, tremblement de terre, effondrement d’un bâtiment, etc.).

Les aptitudes olfactives et sensorielles des chiens permettent aux équipes de secours d’augmenter leurs chances de localiser plus rapidement des victimes incapables de répondre aux appels des sauveteurs.

Le métier maître-chien sapeur-pompier

Le maître-chien sapeur-pompier est une spécialité au sein du corps de métier de sapeur-pompier.

Il exerce en équipe au sein d’une brigade. Cynophile pompier. C’est un métier parfois difficile à exercer puisqu’il faut bien être conscient que le chien part sur les traces d’une personne qui n’est plus toujours en vie.

Comment devient-on maître-chien sapeur-pompier ?

Avant d’intégrer la brigade cynophile pompier, l’intéressé est d’abord sapeur-pompier. Parmi les sapeurs-pompiers, certains suivent la formation de spécialisation maître-chien mais choisissent de demeurer sapeurs-pompiers intervenant sur le terrain sans chien pour porter secours aux personnes en danger en cas d’incendie. D’autres, à l’inverse, suivant la même formation et ayant acquis le même niveau de compétence, choisissent d’en faire leur métier, ils deviennent alors : conducteurs cynotechniques, au sein de la brigade.

NB : Avant de continuer à lire cet article!

Notez que vous pouvez faire appel à nous afin de vous former ( sans que vous n’ayez à payer )  aux métiers de la sécurité privée et obtenir un emploi rapidement. Pour ce faire cliquez sur l’une des options ci-dessous :

Pourquoi devient-on maître-chien sapeur-pompier ?

La motivation première d’un sapeur-pompier intégrant la brigade cynophile pompier est de pouvoir être en mesure de sauver des vies, en privilégiant les aptitudes sensorielles du chien, plus développées que celles de l’homme. Sa spécialisation est également due à sa passion du travail en équipe avec un animal canin. En construisant une relation de confiance et de jeu entre l’homme et le chien, le maître-chien apprend au chien à le prévenir lorsqu’il repère des victimes en danger, sous des décombres ou suite à un incendie. Cela permet aux sapeurs-pompiers d’être plus efficaces en matière de secours et les protège de certains risques inutiles dans des lieux instables.

Recherche de victimes dans les décombres

En fonction des renseignements obtenus et de l’idée de manœuvre retenue, les chiens d’intervention sont engagés sur le terrain et les équipes cynotechniques entreprennent une recherche plus ou moins orientée vers les endroits suspectés. Les spécialistes cynotechniques de la brigade cynophile pompier sont également engagés sur le terrain pour venir en aide aux premiers intervenants lors des incendies.

Un entraînement régulier

Chaque semaine, tous les maîtres-chiens de la brigade cynophile pompier s’entraînent sur des terrains prévus à cet effet, avec leurs chiens respectifs. Ces séances d’entraînement en équipe permettent aux sapeurs-pompiers de faire travailler leurs chiens d’intervention sur l’efficacité de leurs aboiements, qui, lors d’une intervention réelle, permettent de prévenir les sapeurs-pompiers de la présence d’une victime. L’objectif est de les faire travailler sur des terrains au plus près des conditions réelles de recherche suite à un tremblement de terre, par exemple, ou suite à un effondrement de bâtiment.

Share