Comme sa fonction l’indique, l’agent de sûreté aéroportuaire s’occupe du maintien de la sécurité des passagers et de leurs bagages, mais également du personnel dans l’aéroport auquel il est rattaché.

Pour devenir agent de sûreté aéroportuaire, la fiche métier ci-présente vous permettra d’en savoir davantage quant à ses missions, la formation qui mène à ce genre de carrière, les compétences requises, etc.

Les compétences requises

Afin que le personnel et les passagers puissent aller et venir en toute sécurité dans un aéroport, l’agent de sûreté doit rester vigilant et respecter les procédures en cas d’incidents. Dans cette fiche métier de l’agent de sûreté aéroportuaire, nous souhaitons rappeler que sécurité et législation sont au coeur de ce métier, tout autant qu’un bon relationnel, qu’il exerce avec empathie et patience. Rigoureux, il aime travailler en équipe. Ses qualités sont sa réactivité, sa polyvalence et son sens du service. Il doit être en excellente forme physique. S’il maîtrise quelques notions d’anglais, c’est un plus.

Son rôle

Son rôle est de limiter au maximum toute situation insécurisante aussi bien pour le personnel de l’aéroport que pour les voyageurs de passage. Contrôle des passagers, accueil des voyageurs, contrôle des billets, de l’identité des passagers, détection métallique au niveau des portiques, contrôle des bagages, etc., sont autant de missions que l’agent de sûreté aéroportuaire peut effectuer. Retrouvez également dans  cette fiche métier de l’agent de sûreté aéroportuaire, quelle est la formation nécessaire et les difficultés relatives à l’exercice de ses fonctions.

Les difficultés

Pour exercer la fonction d’agent de sûreté aéroportuaire, la fiche métier précise que les conditions de travail peuvent parfois être difficiles puisque les horaires de l’agent peuvent être en décalés par rapport à des horaires normaux, de plus, ceux-ci peuvent changer semaine après semaine. Sachant que l’agent de sûreté reste debout pendant toute la durée de l’exercice de ses fonctions, la fatigue peut facilement s’accumuler. En outre, il doit porter un uniforme au quotidien. Enfin, l’agent de sûreté est régulièrement testé, cela est impératif pour surveiller sa vigilance et sa concentration qui sont indispensables à la sûreté du personnel et des passagers.

Son parcours

Pour exercer ce métier, cette fiche métier de l’agent de sûreté aéroportuaire souhaite rappeler qu’un certificat est indispensable. La formation menant à cette certification peut être suivie soit dans une école privée soit en interne, cependant, pour candidater, une autorisation préfectorale est nécessaire. Toute personne ayant son brevet peut la passer. Il est également possible de la passer via un CAP. Toutefois, cette formation n’est pas suffisante, l’agent peut ainsi également avoir à suivre une formation d’anglais selon les postes et son casier judiciaire doit impérativement être vierge. En effet, l’agent de sûreté a accès à tout l’aéroport, même les zones réservées au personnel.

Nos centres de formation partenaires proposent ce Certificat de Qualification Professionnelle d’Agent de Sûreté Aéroportuaire (CQP ASA) T10 Général.

Share