Vous vous portez candidat à un poste d’agent de sécurité. Mais allez-vous choisir de travailler seul ou accompagné par un chien ? Préférez-vous vous retrouver sur un site ou patrouiller avec un animal ?
Ces réponses auront certainement une incidence sur votre profession et sur les diplômes que vous avez obtenus ou que vous allez obtenir.

Le rôle des professionnels de la sécurité

La nécessité qu’ont certaines sociétés de production de faire surveiller leurs unités de
stockage, au besoin qu’éprouvent des personnes publiques à être protégées, en passant par des
services publiques qui, avec le concours d’un partenaire canin, visent à mettre en échec des
tentatives de passage de produits illicites à la douane, nombreux sont les domaines pris en
charge par les agents de sécurité, qu’ils soient ou non cynophiles.

devenez-agent-de-securité-cta

Qu’est-ce qu’un agent de sécurité ?

L’agent de sécurité, au bénéfice de la personne ou des biens, intervient de multiples façons.

Cet ancien vigile peut être affecté à la sécurité des gens, à une sécurité incendie, sur une
opération de télésurveillance ; il peut encore être rondier, seul ou par équipe, ou aussi inspecteur de magasin. Ce sont déjà, des postes très variés qu’il peut donc occuper, avec ou sans spécialisation. Un rôle qui sera complété par un travail administratif fait de rapports, de procès-verbaux et de comptes rendus d’incidents éventuels.

Qu’est-ce qu’un agent cynophile ?

Devenir agent cynophile implique de souhaiter travailler en binôme avec un chien. L’agent, selon les cas, sera le propriétaire de son animal ou se verra prêter un chien le temps de sa mission. Celui-ci, dressé selon le rôle qu’il aura à tenir, se révélera un véritable partenaire, au même titre que le serait un collègue. L’agent cynophile pourra, dans l’exercice de ses fonctions, effectuer de simples rondes de surveillance, auquel cas son chien vient en protection supplémentaire pour la sécurité puisqu’il est dissuasif, mais il pourra aussi être appelé à s’appuyer sur le flair de son chien pour détecter des matières telles que des explosifs ou de la drogue.

Pourquoi préférer l’un ou l’autre ?

Le type de travail souhaité, la spécialisation – agent incendie pour l’un, détection de drogues ou de matières dangereuses pour le second – peuvent orienter les choix. De même que la volonté de travailler avec un chien est souvent déterminante pour la fonction retenue.

Evidemment, dans les deux cas, l’obtention d’un certificat de qualification est nécessaire.

Où se former ?

Il existe divers centres de formations, publics et privés, agréés par la branche de la prévention-sécurité, au travers la France. Parmi les formateurs possibles, le Groupe Centaure France propose des formations d’agent cynophile et d’agent de sécurité.

Comment et où trouver un emploi ?

Que ce soit pour devenir agent cynophile ou pour occuper l’un des postes d’agent de sécurité, il faudra être attentif aux demandes et savoir frapper aux bonnes portes. Notamment, votre organisme formateur peut vous apporter des adresses, de même que Pôle Emploi ou une agence d’intérim.

Combien gagne chacun de ces agents ?

Selon les éventuelles spécialisations ou non, un agent de sécurité peut gagner entre 1.300 et 2.500 euros brut. L’expérience jouera également dans l’évaluation du salaire.

Share