Si le choix de la profession d’agent cynophile est souvent en relation avec le fait de travailler avec un chien, il peut aussi provenir de la volonté de travailler sur des secteurs très divers. Des interventions dans de nombreux domaines ont de quoi satisfaire le plus grand nombre. Différents domaines d’activités, privés ou publics, ponctuels ou réguliers, on peut répertorier de nombreux lieux où travaillent les agents cynophiles. L’un d’entre eux vous convaincra peut-être d’entrer dans cette profession ou de vous recycler dans votre carrière.

NB : Avant de continuer à lire cet article!

Notez que vous pouvez faire appel à nous afin de vous former ( sans que vous n’ayez à payer )  aux métiers de la sécurité privée et obtenir un emploi rapidement. Pour ce faire cliquez sur l’une des options ci-dessous :

La détection, la recherche, la sécurisation

Les différents lieux d’action d’un agent cynophile dépendent, en tout premier point, du domaine dans lequel ils ont choisi de se spécialiser et de la formation qu’ils ont choisi. Avec son chien, l’agent cynophile peut aussi bien intervenir en montagne, pour rechercher et sauver des personnes, suivre des pistes, que travailler dans la recherche d’explosif pour la protection du territoire, dépister de la drogue, sécuriser un lieu, en extérieur ou en intérieur. Alors, du certificat de qualification professionnelle d’agent de sécurité cynophile à l’agent de sécurité cynophile en recherche d’explosifs, dans le domaine aéroportuaire ou hors du domaine aéroportuaire, la formation à suivre, vous et votre chien, peut se révéler différente ou vous entraîner dans un créneau plus précis. Ce sera donc la première réflexion qui vous sera nécessaire, en décidant dans quel type ou dans quel lieu de travail d’agent cynophile vous souhaitez vous spécialiser.

Le privé ou le public

C’est l’une des particularités de la profession, les possibilités de travail d’un agent cynophile dans différents lieux proviennent également des différents emplois qu’ils peuvent envisager, aussi bien dans le privé que dans le public. Dans le second secteur, on pense évidemment à la gendarmerie nationale, à l’armée ou à la police, avec des postes de maître-chien qui peuvent déjà ouvrir de belles carrières dans des domaines très variés. De la détection de produits à la recherche de personnes, de la sécurisation de lieux à celles d’événements très spéciaux, les débouchés sont d’une grande variété. Si les postes sont rares, ils n’en sont pas moins très demandés, notamment du fait de la sécurité de l’emploi qui en découle. Des tests ou des concours d’entrée sont souvent déterminants et, parfois, la sélection s’opère déjà en interne. Un autre des intérêts de ces postes est qu’ils permettent, en général, une formation ultérieure tous frais payés, en échange d’un certain nombre d’année minimum d’engagement.

Les horaires de travail

Ce qui peut aussi déterminer les différents postes et donc lieux de travail d’un agent cynophile, ce sont les horaires de travail qui se conjuguent au domaine très particulier. On peut effectivement facilement se douter que la sécurisation d’un hypermarché, durant les horaires d’ouverture, sera différent, en termes de présence horaire, justement, de la sécurisation de locaux professionnels, industriels ou militaires, en absence de toute autre présence. Ou que la recherche de personnes à la suite d’inondation, de disparition ou d’avalanche, ne laissera pas place à des horaires de travail très précis.

Sécurité des biens ou des personnes

Un autre choix déterminant dans le lieu de travail d’un agent cynophile pourra dépendre du fait qu’il travaillera à la sécurisation d’un site ou de biens, ou à la sécurité des personnes. Quelquefois, d’ailleurs, en rapport aussi avec les horaires de travail. Certains lieux de travail peuvent regrouper l’ensemble, tel le domaine aéroportuaire, par exemple, où la sécurisation du site et des personnes se confondent. Mais d’autres, comme les rondes autour d’un site industriel ou d’un salon, la nuit, ou un entrepôt, concernent effectivement des biens. Sur de l’événementiel, durant un concert, par exemple, les personnes seront les premières à être sécurisées ou tout ce qui a trait à l’état d’urgence actuel.

Intérieur ou extérieur

Si certains préféreront travailler en intérieur, d’autres choisiront l’extérieur et le grand air. Là encore, c’est l’une des particularités de ce métier, le lieux d’action d’un agent cynophile peut aussi se situer dedans ou dehors, à l’intérieur de bâtiments ou à l’extérieur, et parfois les deux. Si, un lieu d’exposition est ainsi protégé, les rondes devront alors s’opérer à l’intérieur même du site mais aussi autour, pour s’assurer qu’aucun intrus n’a pénétré, mais aussi qu’aucun autre n’est en train d’essayer de le faire.

Un travail de terrain

Ce qui est certain, c’est que la profession d’agent cynophile est un travail de terrain, au sens large du terme. Si certaines surveillances peuvent s’opérer à partir de caméras, d’audio et de vidéo, l’agent avec son chien réalise bien un travail direct sur site, comme précisé précédemment, en intérieur ou en extérieur, mais jamais à distance. Ce duo de sécurité doit rendre un espace inviolable ou faire en sorte de rechercher et trouver certains biens ou des personnes dans des zones précises. Formés à ce travail commun, ils jouent un rôle essentiel dans la sécurité dans sa signification la plus large possible.

Quelques exemples de domaines d’intervention

Comme il a été noté précédemment, on peut donc conclure par un nombre vraiment important de possibilités de lieux d’action d’un agent cynophile.

  • La sécurisation de lieux, qu’ils soient industriels, commerciaux, militaires, qu’ils soient permanents ou ponctuels comme des expositions, des foires, des salons ;
  • La sécurisation de domaines sensibles, et encore plus en état d’urgence, comme les aéroports, les gares, des lieux publics, etc. ;
  • La sécurisation d’événements comme concerts, salons, foires, exposition, etc. ;
  • La recherche de personnes disparues dans des cas de disparition simples ou de catastrophes (inondation, tremblement de terre, avalanche…) ;
  • La détection de produits illicites (drogues, importations interdites, etc.) ;
  • La détection de produits dangereux (explosifs, etc.).

C’est donc un métier qui peut attirer de nombreux candidats, maîtres et chiens, pour des domaines d’intervention très variés.

Share